FINE ART

Fine-Art-Feelings

Le graffiti est un street art. Un art de rue. Le graffiti est l’art du tag, du flop, du trait, du contour, de la lettre. Le graffiti est contemporain. De notre époque. Dans la rue, les tags continuent de s’afficher, les murs de prendre vie sous le souffle des bombes aérosols. SnikTwo fait son Graffiti Contemporain. Une nouvelle forme d’art à mi-chemin entre le graffiti traditionnel et le graffuturism. Il emprunte les codes traditionnels du graffiti pour créer des œuvres abstraites ou figuratives, sur des murs toujours, mais aussi sur de nouveaux supports. Des toiles surtout, mais aussi des objets ou du mobilier.
Depuis ses débuts, il poursuit une démarche artistique toute personnelle et construit son œuvre de l’expérimentation des formes et des couleurs. Sa quête de l’esthétisme l’a fait gagner en technicité et maturité pour créer des œuvres figuratives qui peuvent résonner en chacun de nous. Les personnages de son enfance, l’actualité ou ses coups de cœur nourrissent sa peinture.

Dans toutes ses toiles, l’omniprésence des couleurs et leur intensité livrent une peinture expressive et moderne. Son Graffiti Contemporain est toujours un moyen pour lui de s’exprimer, de transmettre des émotions. Il a vocation à fédérer.

Son art est réfléchi, il ne peint pas dans la convulsion. Il imagine, conceptualise, mixe les couleurs pour trouver la teinte parfaite, travaille sa calligraphie, expérimente de nouveaux outils, explore de nouveaux supports. Même s’il travaille majoritairement sur toiles, SnikTwo n’a pas pour autant troqué le mur pour le chevalet, c’est toujours debout, courbé, accroupi ou bondissant qu’il appose son tag, sa signature. Frénétiquement. Mon passé de sémiologue me ferait dire de son art qu’il exprime son « je », l’imprime sur la toile, jusqu’à faire de l’écriture de son tag un signifiant plastique à part entière, répété ad infinitum. Dans le milieu, ces séries répétitives, presque obsessionnelles s’appellent une punition.

SnikTwo, 7 lettres griffées en bas à droite de ses toiles. Un pseudo en clin d’œil au personnage de Sonic, le surnom que lui donnaient ses coéquipiers pour souligner sa vitesse.

Pauline

 PAINTINGS FOR COLLECTORS GOODIES EXHIBITIONS FROM THE STREET TO YOUR HOME

Dans toutes ses toiles, l’omniprésence des couleurs et leur intensité livrent une peinture expressive et moderne. Son Graffiti Contemporain est toujours un moyen pour lui de s’exprimer, de transmettre des émotions. Il a vocation à fédérer.

Son art est réfléchi, il ne peint pas dans la convulsion. Il imagine, conceptualise, mixe les couleurs pour trouver la teinte parfaite, travaille sa calligraphie, expérimente de nouveaux outils, explore de nouveaux supports. Même s’il travaille majoritairement sur toiles, SnikTwo n’a pas pour autant troqué le mur pour le chevalet, c’est toujours debout, courbé, accroupi ou bondissant qu’il appose son tag, sa signature. Frénétiquement. Mon passé de sémiologue me ferait dire de son art qu’il exprime son « je », l’imprime sur la toile, jusqu’à faire de l’écriture de son tag un signifiant plastique à part entière, répété ad infinitum. Dans le milieu, ces séries répétitives, presque obsessionnelles s’appellent une punition.

SnikTwo, 7 lettres griffées en bas à droite de ses toiles. Un pseudo en clin d’œil au personnage de Sonic, le surnom que lui donnaient ses coéquipiers pour souligner sa vitesse.

Pauline

 PAINTINGS FOR COLLECTORS GOODIES

EXHIBITIONS FROM THE STREET TO YOUR HOME

Dans toutes ses toiles, l’omniprésence des couleurs et leur intensité livrent une peinture expressive et moderne. Son Graffiti Contemporain est toujours un moyen pour lui de s’exprimer, de transmettre des émotions. Il a vocation à fédérer.

Son art est réfléchi, il ne peint pas dans la convulsion. Il imagine, conceptualise, mixe les couleurs pour trouver la teinte parfaite, travaille sa calligraphie, expérimente de nouveaux outils, explore de nouveaux supports. Même s’il travaille majoritairement sur toiles, SnikTwo n’a pas pour autant troqué le mur pour le chevalet, c’est toujours debout, courbé, accroupi ou bondissant qu’il appose son tag, sa signature. Frénétiquement. Mon passé de sémiologue me ferait dire de son art qu’il exprime son « je », l’imprime sur la toile, jusqu’à faire de l’écriture de son tag un signifiant plastique à part entière, répété ad infinitum. Dans le milieu, ces séries répétitives, presque obsessionnelles s’appellent une punition.

SnikTwo, 7 lettres griffées en bas à droite de ses toiles. Un pseudo en clin d’œil au personnage de Sonic, le surnom que lui donnaient ses coéquipiers pour souligner sa vitesse.

Pauline

PAINTINGS

FOR COLLECTORS

GOODIES

EXHIBITIONS

FROM THE STREET TO YOUR HOME

Pin It on Pinterest